Située au nord-est de l’Algérie et communément appelée capitale des hauts plateaux avec une altitude de plus de 1 100 m, Sétif est l’une des grandes villes algériennes à 300 km de la capital Alger et 100 km des côtes maritimes, connu pour son activité touristique indéniable, agricole, minière et industrielle.

A la fois zone montagneuse représentée par la chaîne des Babors, les hautes plaines qui occupent la région centrale de la ville une lisière au Sud renfermant des cuvettes où dorment les étendues salées des chotts, une diversité qui confère à la ville de Sétif un climat continental avec un hiver très froid enneigé et un été torride, ce qui n’empêche pas la ville de disposer de plusieurs jardins qui ont su gardé toute leur beauté, leur rayonnement et leur sérénité, à l’exemple du jardin de l’Émir Abdelkader, du jardin Reffaoui ex-Baral, celui de Chellal, les jardins des forêts de Boussellam et de Zenadia.

Sétif dispose d’un patrimoine archéologique important notamment la ville romaine de Djemila fleuron du patrimoine national et universel ainsi que deux musées nationaux , celui de Sétif et de Djemila.

La ville dispose d’un réseau routier et ferroviaire important la reliant aux autres villes du pays et lui permettant d’asseoir son développement social et économique, ainsi que d’un aéroport international.

En raison de sa situation de ville carrefour, Sétif a connu une croissance urbaine importante, mais à l’exemple de quelques rares destinations au monde, elle put conserver et sauvegarder son rythme de vie, l’hospitalité de ses habitants, ses coutumes et ses traditions séculaires depuis la nuit des temps.

Sites à visiter et lieux d’intérêt :

  • Site archéologique d’El Djemila
  • La fontaine d’Ain Fouara
  • Mausolée de Sidi El Khier
  • Site de MONS, aussi connu sous le nom de « Henchir El Ksar »
  • Hammams et stations thermales : Hammam Guergour, Hammam Soukhna