Bordj Badji Mokhtar

Mer de sable infinie, alternance de paysages volcaniques et lunaires de sable et de roche où jaillissent des oasis au charme incomparable.

Autrefois verdoyant et peuplé , le Sahara  s’étend sur une superficie de 12 000 000 km² soit 80 pour cent de la superficie de l’Algérie, le « Tiniri » comme les « Touaregs » aiment à l’appeler en « Tamacheq », le Sahara Algérien est sans conteste l’un des vaste et les plus beaux au monde. 

Bordj Badji Mokhtar

Commune de l’extrême sud de la wilaya d'Adrar, Bordj Badji Mokhtar est située à la frontière de l’Algérie et du Mali, au sud-ouest de Tamanrasset et au sud-est d’Adrar. Elle se caractérise par l’élevage de bétails notamment les chameaux avec une grande célébration de la fête du chameau annuellement, pendant laquelle est organisée une exposition des objets d’art traditionnel régional et qui reste indéniablement, une attraction touristique d’importance dans la région.

Ô toi qui prends la défense des amoureux de la vie citadine

Et qui reproches aux autres leur amour du désert et de la vie bédouine

Est-ce la légèreté que tu reproches à nos tentes ?

N’as-tu d’éloges que pour les maisons de pierre et de boue ?

Tu ignores les secrets du désert et l'ignorance est source de tribulations

Tu m’aurais donné raison Si au milieu du Sahara

tes pieds avaient foulé ce tapis de sable dont les graines sont semblables à des perles,

Si tu t’étais promené dans nos sublimes jardins,

aux teintes variées et aux exquis parfums.

Tu aurais senti alors ce souffle embaumé

Qui ennoblit l’esprit et ne porte point d’impuretés

l'Emir Abdelkader